Qu’est-ce que la rat race ?

La rat race: construire sa propre prison dorée

Lundi, 7h00, je me réveille fatigué et me précipite sur mon petit déjeuner, je m’habille et je dois me dépêcher pour ne pas rater mon transport en commun. J’arrive au boulot avec 5min de retard. A peine le temps de dire bonjour aux collègues, j’ouvre ma messagerie déjà remplie de 20 mails non lus. Mais pourquoi les gens envoient-ils des mails après 19h et avant 7h du mat ? Je vais rester au minimum les 8 prochaines heures assis en face de mon écran à me demander ce que je fais là. Je vais rentrer chez moi à 19h, passer un petit peu de temps avec ma femme, ma copine, mon mari, mon copain, mes enfants. Puis je mangerai et me coucherai. Car demain je recommencerai la même chose. Parce que je me sens obligé.

Vous vous êtes peut-être reconnu dans le paragraphe ci dessus. Et si vous êtes étudiant, vous savez que c’est probablement ce qui vous attend. Ne culpabilisez pas , ce mode de vie est adopté par 95% de la population mondiale. Et c’est ce que l’on appelle la rat race.

Vous vous êtes crée cette situation…

Au risque d’être provocateur, vous avez choisi de vivre dans la rat race. Et je vous rassure, moi aussi.

N’avez-vous pas fait de votre mieux à l’école pour obtenir les meilleures notes ? Les meilleurs diplômes des meilleures écoles ? Postulés dans les meilleures entreprises pour avoir les meilleurs jobs ? Peut-être que vous y êtes arrivés et félicitations, car cela veut dire que vous êtes déterminés. Mais même si vous avez un super job, vous passez votre temps à travailler pour réaliser les rêves de quelqu’un d’autre, n’est-ce pas ?

  • Votre employeur, qui certes vous rémunère mais gagne beaucoup plus que vous, grâce à votre travail.
  • L’Etat, quel est le pourcentage d’imposition moyen en France toutes taxes confondues (cotisations salariales, sociales, TVA, impôts,etc) ? 47,6% en moyenne en 2017.
  • Le banquier qui vous oblige à vous lever tous les matins pour rembourser les divers crédits que vous avez contractés. (Attention, je ne dis pas que c’est mauvais d’avoir recours au crédit, c’est même très utile, mais nous pourrons y revenir plus tard.)

Finalement, après avoir essuyé toutes ces dépenses forcées, vous mettez péniblement 15% de ce qu’il vous reste dans l’enveloppe « épargne pour me faire plaisir pendant mes congés ». Ce qui est une fausse illusion de liberté et une sécurité toute relative car vous êtes totalement dépendant de ce salaire. Et pendant que ce pécule augmente tout doucement d’année en année, vous avez de plus en plus de mal à quitter cette situation que vous considérez comme confortable même si elle est frustrante.

De plus, à mesure qu’on regarde le chemin parcouru, on se rend compte qu’on avance très lentement, beaucoup trop lentement, et l’on s’éloigne un peu plus chaque jour de nos rêves. On commence même à accepter l’idée qu’on ne les réalisera surement pas et ceci devient « normal » puisque les autres sont dans la même situation. On va même jusqu’à se chercher tout un tas d’excuses pour le justifier « c’est comme ça, on peut rien y faire ».

…et pourtant cette situation ne vous convient pas !

C’est la réalité que vivent beaucoup de personnes quotidiennement. D’ailleurs, selon les dernières statistiques, 2 Français sur 3 ne sont pas satisfaits de leur travail. 2 français sur 3 sont tous les jours en mode pilote automatique et passent à côté de leur vie. Et pourtant la grande majorité l’a choisi.

J’aime beaucoup la citation de Nigel Marsh, auteur et conférencier américain:

« Souvent, les gens travaillent de longues et dures heures dans des jobs qu’ils détestent, pour gagner de l’argent servant à s’acheter des choses dont ils n’ont pas besoin, pour impressionner des gens qu’ils n’aiment pas. »

En d’autres mots, il s’agit de toujours courir après le temps, un meilleur salaire, un meilleur statut social pour finalement toujours consommer plus afin de combler le réel manque de sens dans nos vies.

La rat race c’est finalement le paroxysme du consumérisme dévorant qui nous laisse croire que posséder des biens inutiles nous rapproche de nos rêves alors qu’il nous en éloigne de plus en plus.

Bienvenue dans votre prison dorée, vos chaussons de ciments, votre métro-boulot-dodo !

Pour résumer tout ceci, je vous propose une courte vidéo très bien faite qu’un ami m’a envoyé (Merci Nico)

Dites moi dans les commentaires si vous aimeriez quitter la rat race !?

Florian

3 thoughts on “Qu’est-ce que la rat race ?”

  1. Je ne sais pas si j’aimerais quitter le rat race.
    On est formaté pour vivre comme ca.
    Metro…boulot…dodo oui mais a condition de faire un boulot que j’aime et là on revient sur l’article, trouver le courage de créer son entreprise.
    Belle analyse

  2. Salut Florian !

    Oui j’aimerais quitter la rat race (toi aussi je suppose) et j’y travaille !
    Il est effectivement très important dans un premier temps de prendre conscience qu’on EST dans la rat race pour ensuite pouvoir prendre les mesures qui s’imposent 🙂

    Johann

    1. Hello Johann,

      Absolument, le but de 1idee1startup est d’abord de poser des mots sur la situation que beaucoup de subissent chaque jour.

      Florian

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *